Camping près des Sables d’Olonne

Principale ville de la Côte de Lumière, port de pêche et de plaisance et ancrage d’un des plus grands évènements sportifs du monde, Les Sables-d’Olonne dispose de tous les éléments pour lui consacrer une visite lors de votre séjour dans votre camping du Marais. A Moins d’une heure, cette station balnéaire légendaire de l’histoire des bains de mer vous séduira par sa richesse architecturale, ses quais commerçants et ses longues plages bordées de forêts de pins.

Ville vivante qui a su évoluer au cours du temps pour devenir la première station balnéaire de Vendée où l’on peut pratiquer toutes les activités nautiques classiques: surf, wave ski, kayaack de mer, canoë, char à voile etc…

Centre nerveux du littoral, son port très actif achalande l’ensemble des marchés du département et au-delà et vous pourrez assister, grâce au guide du centre de la marée, au débarquement de centaines de poissons vendus à la criée: sardines, langoustines, huîtres, bars, soles que vous retrouverez dans vos assiettes dans les fameux restaurants des quais.

Les Sables d’Olonne, pour 2016 va rentrer en effervescence pour accueillir au mois de novembre la 27ème édition de la mythique course du Vendée Globe. Cette course à la voile en solitaire est une performance sportive hors du commun appelée souvent “l’Everest de la mer” tant les difficultés à surmonter sont éprouvantes pour les skippers. C’est un évènement médiatique majeur aux retombées économiques très importantes. Il s’étale sur plusieurs semaines et apporte à la ville une atmosphère particulière, elle bat au rythme de la course, faisant fête aux concurrents à chaque arrivée, une communion qu’il ne faut pas manquer.

Les Sables d’Olonne c’est aussi des équipements de loisirs de qualité, prêt à distraire tous les visiteurs quelques soient leurs centres d’intérêt: Golf, centre de thalassothérapie, casino, musée, zoo, pêche, équitation… Toutes ces activités vous attendent lors de votre séjour au camping le jardin du Marais.

Paysages à proximité des Sables d’Olonne

Le littoral à proximité des Sables d’Olonne présente des paysages variés alternant dunes de sable, véritables remparts de sable protégeant les marais de l’arrière-pays et côte rocheuse et sauvage ponctuée de failles profondes où la mer s’engouffre avec force et bruit comme au Puits d’enfer le long de la corniche de Nouch, balade à faire à pied ou en vélo pour jouir des beaux panoramas océans.
La forêt domaniale, décidée par Louis XI et pour faire barrière aux assauts de l’océan, s’est révélée efficace grâce aux semis de pins réalisés au XIXe siècle. Ce remblai végétalisé, sillonné de nombreux sentiers fléchés, s’étire aujourd’hui sur plus de 11 km. Véritable havre de paix, la forêt abrite une faune et une flore remarquable.

Les marais-salants occupent l’arrière-pays et apporte à la région une particularité paysagère exceptionnelle. Activité connue depuis l’époque romaine, les salines sont encore en activité aujourd’hui et les sauniers sauront vous conter l’histoire de l’or blanc tout en vous expliquant les gestes traditionnels de ce métier si particulier.

 

Les Sables d’Olonne: la ville aux multiples visages

 

Les Sables d’Olonne se découpent en plusieurs quartiers, témoignage de son développement.

La Chaume, le plus ancien, est celui qui a gardé l’âpreté des marins farouches d’antan, ancré face à la mer avec ses ruelles étroites débouchant sur le quai Georges V qui borde le chenal d’entrée du port.

Le quartier du Port installé sur l’île de la Cabaude possède trois ports de part et d’autre: le port commercial et le port de pêche, le plus ancien dont les fondations datent du XVe s et qui restera très actif avec les diverses évolutions de la pêche, s’adaptant sans cesse aux besoins émergents. Le Port Olonna de plaisance, réalisé en 1979, dont la réhabilitation faite en 2011 garantit une agréable promenade le long d’immeubles de standings.

 

En revenant vers le centre, deux grandes esplanades offrent un horizon large sur la ville: la place de la liberté et la promenade de l’Amiral Lafrague avec au milieu des halles du style Baltard. En revenant sur l’île Cabaude, venez découvrir le quartier du passage avec ses ruelles étroites, dont une d’elles (la rue de l’enfer) est considérée comme la plus étroite du monde (40 cm au sol) qui font le lien entre le port et les plages.

Plus loin, revenant vers la plage, à deux pas de celle-ci, l’île Penotte est un îlot urbain qui se caractérise par ses maisons décorées de coquillages et de mosaïques.

Enfin le remblai avec la diversité de ses immeubles typiques du style architectural balnéaire du XXe siècle que côtoient certaines villas remarquables (Maison Palazzo Clementina) datant de la fin du XIXe siècle, érigées par de riches propriétaires, attirés par la mode des bains de mer. Cette vague touristique élitiste datant des années 1800 s’accroît avec l’arrivée du chemin de fer en 1866. À partir de cette date, la station balnéaire est lancée et son succès ne se démentira plus.

Entre 2008 et 2013, le remblai est réaménagé pour donner une meilleure place aux vélos et aux piétons tout en l’agrémentant d’ornements végétaux typique de la région: tamaris, pittosporum, chênes verts…

 

Un riche patrimoine

 

Le Château Saint Clair flanqué de la tour d’Arundel, sentinelle de la Chaume, construit par les seigneurs de Talmont au XVe s avant d’être aménagé en fortifications un siècle plus tard, abrite aujourd’hui le Musée de la mer. Quant à la tour, on y installe un feu à partir de 1593 pour guider les bateaux, qui sera longtemps le seul phare de Vendée. N’hésitez pas à grimper au sommet pour contempler la vue donnant la ville et les marais environnants.

 

Le Prieuré Saint Nicolas, toujours dans le quartier de la Chaume, sur le quai des boucaniers, il trône face à l’océan depuis le XIe s. Bâti par des moines de l’ordre de Sainte Croix, il fut transformé en fort et il devint corps de garde et poudrière jusqu’au XIXe siècle. Il possède ses 7 canons qui protégeaient la baie.

En redescendant, l’Eglise Saint-Nicolas, patron des pêcheurs, vous attend sur la place Saint-Anne où une superbe fresque en trompe l’oeil qui retrace la vie quotidienne du quartier, a été réalisée pour le plus grand plaisir des visiteurs.

 

L’Abbaye Saint Jean d’Orbestier

Elle se situe sur la commune de Château d’Olonne, jouxtant les Sables d’Olonne. L’Abbaye fut un monastère bénédictin de grande importance de sa fondation au XIIe s jusqu’au XVIIIe s, appréciée de Richard Coeur de Lion qui en fit son domaine de chasse favori, il en confirma les privilèges. Malheureusement la guerre de Cent ans puis les guerres de religion mirent à mal l’Abbaye qui à la Révolution est vendue comme bien national. Elle parvient péniblement au XXe siècle en ruines. A partir de 1989, la ville fait l’acquisition de l’Abbaye et entame des travaux de restauration. Aujourd’hui elle accueille des évènements culturels.

La ville des Sables d’Olonne et ses alentours, phare du tourisme vendéen vous séduira par les nombreuses facettes qu’elle offre à ses visiteurs.

 

Découvrez ...